Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Accueil - Magazine - L'actualité Emploi

La surreprésentation des femmes dans le secteur médical

Date de publication : 22/11/2016
Dans les métiers appartenant au secteur médical, la proportion des femmes est impressionnante. Carrière médicale vous explique.

Aussi surprenant que cela puisse être, il existe certains métiers au sein desquels ce sont les femmes qui dominent. Malheureusement, il ne s’agit pas ici de métiers de « pouvoir » mais bel et bien de professions impliquant du rapport humain et nécessitant une implication émotionnelle. De ce fait, même si l’emploi des femmes a progressé depuis 30 ans, ces dernières sont étiquetées à des types de métiers bien précis. On fait face ici à des clichés qui perdurent, principalement dans le secteur médical.

 

Girl power dans le secteur médical

La gente féminine est très mobilisée dans les métiers du secteur médical, et ce depuis bien des années. Pourquoi de telles proportions ? Carrière médicale vous donne la réponse.

 

Quels sont les métiers où les femmes sont surreprésentées ?

Dans la plus grande majorité des cas, les métiers qui comptent le plus de femmes sont des professions de service qui exigent peu de diplômes et où les missions et les postes ne demandent pas de hautes compétences. Dans ce cas-là, la rémunération sera peu élevée. Les femmes occupent donc le bas de la hiérarchie des catégories socio-professionnelles.
Ainsi, selon une récente étude du portail des statistiques Statista, les métiers au sein desquels les femmes sont majoritaires concernent le secteur médical. On y retrouve le métier d’aide-soignante, celui d’infirmière, de sage-femme et d’aide à domicile. Au niveau des pourcentages, on trouve 87,7% de femmes infirmières et sages-femmes et 97,7% d’aides à domicile. On note l’absence du métier de médecin, un métier qui exige de grandes études et qui offre de grandes responsabilités.

Cette récente étude souligne l’idée que la totalité des emplois qui présentent le plus de femmes, à l’exception de celui de sage-femme, sont des professions qui n’exigent pas plus qu’un bac +3 et qui sont communément appelés des métiers « de femmes ». Et ça tombe bien, le secteur médical incarne à la perfection les vertus féminines ! En revanche, elles sont toujours peu nombreuses dans les professions incarnant la virilité : elles représentent 2% des ouvriers du bâtiment, 10% des chauffeurs et 15% des policiers, pompiers et militaires. Il faut savoir qu’il existe peu de métiers dits « mixtes », les métiers étant principalement exclusivement masculins ou exclusivement féminins.

 

Quelles sont les raisons d’une telle surreprésentation ?

Plusieurs facteurs rentrent en compte pour expliquer la surreprésentation de la gente féminine dans le secteur médical :

• Tout d’abord, l’éducation qu’elles reçoivent semble être déterminante dans le choix de leur métier. En effet, ces dernières recevraient moins de pression que les hommes en ce qui concerne leurs études.
• Le poids des traditions joue un rôle essentiel pour expliquer cette surreprésentation. En effet, ces traditions amènent à une certaine image de certains métiers. Ainsi, les parents ont une représentation des métiers très sexuée. Quand on leur demande quels secteurs professionnels ils conseilleraient à un garçon, ils répondent les secteurs de l’énergie, des technologies et de l’industrie. En revanche, pour une fille, ils répondent le secteur des services et des soins à la personne.
• Le nombre d’enfants a également un impact sur la carrière des femmes. En effet, en fonction de ce nombre, elles s’empêchent parfois de mener leur carrière comme elles le souhaitent.
• Ce qui joue également dans la distribution des métiers est la différence entre ce que les hommes et les femmes recherchent pour leur avenir professionnel. Ainsi, les femmes ont tendance à privilégier la relation humaine au pouvoir. Elles sont plus épanouies dans les situations de communication et de langage et sont plus attirées par le souci de l’autre et le sens du concret. Les hommes eux marchent avec l’action et la résolution de problèmes techniques compliqués.

Malgré tous ces facteurs explicatifs, il va de soi que tout dépend du profil des individus. On peut très bien trouver des hommes sages-femmes et inversement, des femmes engagées dans l’armée.

 

 

Le secteur médical observe, et ce depuis quelques années, une surreprésentation de femmes. Qu’elles soient sages-femmes, aides à domicile, infirmières ou aides-soignantes, elles appartiennent toutes à la gente féminine. Plusieurs facteurs semblent expliquer un tel phénomène, que ce soit l’éducation, les traditions ou encore l’aspiration personnelle.
 

Emploi biologie

 

Formation biologie

Groupe dlsi
Adecco
Adecco
 
Cnfce
Cnfce
Cnfce