Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Métier

Ambulancier

Date de publication : 16/10/2013
Cumulant à la fois la fonction de transporteur et d'auxiliaire sanitaire, l'ambulancier est toujours en état d'alerte. Il est prêt à évacuer les malades ou les blessés vers les centres de santé ou de soins appropriés.

Présentation du métier d'ambulancier

L’ambulancier fait partie à part entière de la vie d’un centre de santé (hôpitaux, centres de rééducations, cliniques, Samu, Croix-Rouge etc.). C’est à la fois un conducteur et une auxiliaire de soins : Il est chargé du transport sanitaire des malades accidentés, blessés et handicapés ainsi que des personnes âgées. Egalement responsable de leur sécurité et de leur confort, l’ambulancier conduit à toutes épreuves. Il conduit très bien et à grande vitesse. Si nécessaire, il peut intervenir afin d’apporter les premiers secours (massages cardiaques, garrots, bouche-à-bouche,...) aux victimes.
L’ambulancier ne travaille pas toujours dans l’urgence, contrairement à ce que l’on pourrait penser. En effet, on peut prendre rendez-vous avec lui. Cependant, si certains déplacements sont prévus, il peut être amené à attendre dans son véhicule pendant de longues heures. De ce fait, ses horaires sont pénibles et très lourds à assumer.
Enfin, l’ambulancier est aussi responsable de son véhicule qui peut être une ambulance ou un véhicule sanitaire léger (VSL). C’est en effet à lui de stériliser son matériel (désinfection, lavage etc…).

Formations requises ambulancier

On peut devenir ambulancier en obtenant un Diplôme d’Etat d’ambulancier. L’obtention du baccalauréat n’est donc pas obligatoire. Néanmoins, vous devez posséder le permis de conduire B hors période probatoire ainsi qu’une attestation de formation aux gestes et soins d’urgence de niveau 2.
De plus, vous aurez besoin d’une attestation préfectorale d’aptitude à la conduite d’une ambulance et un certificat médical de vaccinations pour vous présenter aux examens.

Compétences requises ambulancier

L’ambulancier doit posséder un réel sens du contact : il doit être capable de rester calme et rassurer des personnes qui sont souvent blessées, malades ou dans des situations critiques. Son sang-froid est impressionnant car il doit être en mesure de prendre les bonnes décisions et savoir rester efficace malgré l’urgence. Il fait preuve de patience et d’écoute. Enfin, il doit être réactif, agir avec rapidité et prudence. Les horaires de travail étant difficiles et spécifiques au personnel du domaine du médical, l’ambulancier doit avoir une condition physique irréprochable et les épaules solides ! Par exemple, le rythme est soutenu, l’ambulancier peut être amené à travailler les jours fériés et pendant la nuit, être disponible pour les cas d’urgence, et être capable de gérer plusieurs problèmes de santé en même temps.

Grille des salaires ambulancier

Le salaire mensuel de l'ambulancier junior est compris entre 1100 et 1500 euros. L'ambulancier médium, lui, peut gagner entre 1500 et 2000 euros par mois. Fort de 10 ans d’expérience, l’ambulancier sénior, plus expérimenté, est susceptible de toucher jusqu'à 2700 euros net par mois.

 

Ces offres d'emploi devraient vous intéresser
Offres d'emploi santé en CDI

Découvrez tous nos CDI dans le secteur de la santé

Offres d'emploi santé Ile-de-France

Toutes les offres d'emploi dans le secteur de la santé en Ile-de-France